:::::::::::::::::JULES MOROT::::::

Pour Gaza

Gaza la belle, Gaza la pauvre

en gésissant dans les mains sombres du Hamas

comme les enfants israéliens dans les collines d' Haifa

sans bras sans jambes

mutilés par un rocket ou un mortier

des hommes qui feignent aimer Alah

 

comme autres en Europe feignent aimer Christ

pour qu' ils à nouveau érigent des parois entre la liberté

et la saveur d'une figue dans le Samaria ou la Palestine.

 

Je pleure tes défunts que le fanatisme a désiré

occulte comme le mensonge entre les enfants et les femmes

ils que mangeaient le pain et travaillaient dans les potagers

et jouaient à l'extérieur des madrassas

où ils volent des mots d' haine

pour qu'ils ensuite perdent l'âme sous les bombes des avions

au profit d' Allah les chefs

 

Gaza, tu seras libre un jour

exempte comme l'air des forêts

et du désert

 

Dans ton honneur j'mange cette humble figue

une pauvre figue de supermarché

comme ce s'était un gobelet de vin fin

comme s' j'honorait un mariage futur

 

d'un arabe et d'une belle juive.

 

Jules M.

Jules Auguste de Minvelle Morot nasceu em 1973 em Alc-le-Courtnay (Loire). Poemas dispersos em jornais e revistas, nomeadamente interactivas, agrupados sob o título de “Le mardi-gras” (alguns dos quais saídos entre nós na “DiVersos – revista de poesia e tradução”). Em prosa deu a lume “La chambre engloutie”, relatos e reflexões novelizadas.

Licenciado em biologia, exerce o professorado.

 

 

 

 




 



hospedagem
Cyberdesigner:
Magno Urbano