powered by FreeFind

 

 









Oscar Portela
Fragilité et autres élégies

Traducción: Patrick Cyntas

 

INDEX

Fragilité..
Questions..
Ce qui est dit

Fragilité

à Sabine
Tu es l’ange. Ici, incarné.

Avec moi. Tu es mon abîme.

La beauté fragile qui détruit

Tout. Tes mains ne sont pas des Mains.

Ce sont les ailes légères que le vent

Agite sur la terre aride

Fiancée à mes pleurs.

Si tu le savais, ce savoir aussi pourrait

Me détruire. Tu ne le supporterais pas.

Pas même un instant. C’est l’étendue

Où l’abîme cherche l’Éther et tous deux

Signent un nouveau pacte.

Mon cœur souffre. Comment un mortel

Pourrait-il le supporter ? En s’aveuglant.

Mais dans les ténèbres, je vois s’agiter

Tout ce qui sur ton passage révèle

La présence de l’Ange.

Ce fut impossible et le sera toujours supporter la

Mesure dans l’infini qui souffle ici

À mes côtés. Tu Es l’Insomnie.

Laisse ce mortel consumer

Ses peurs violacées et verse ses

Cendres en honneur de tes ailes.


2006-11-10
 

 

 

 


hospedagem
Cyberdesigner:
Magno Urbano